Les rendez-vous du Festival

Edito

L’événement bisannuel du Festival du Film de Chercheur se déroulera du 31 mai au 5 juin 2016.

Notre recette de : « À Voir Et À Manger »

  • Prenez une grande marmite de type Domaine du Charmois à Vandoeuvre-lès-Nancy, avec son parc, sa ferme et son château, n’ayez crainte de mettre les petits plats dans les grands pour impressionner vos convives.
  • Apportez une attention particulière au choix de vos ingrédients : optez pour des expositions savoureuses, des spectacles gourmands et assaisonnez de nombreux documentaires savamment sélectionnés …
  • Laissez mijoter à feu doux plusieurs mois sous le regard attentif de chercheurs étoilés.
  • Faites mélanger régulièrement votre préparation par vos différents partenaires locaux (associations, MJC, médiathèque, laboratoires, …) et laissez-les goûter afin d’assurer un parfait équilibre entre les saveurs.
  • Ajoutez généreusement de la bonne humeur ainsi qu’un zeste de stress pour les candidats de la compétition de films, du Concours des Chercheurs en Herbe et de Filmer Sa Recherche.
  • Le 31 mai, montez la température et porter à ébullition sous les feux des projecteurs jusqu’au 5 juin.
  • Assaisonnez à votre convenance et saupoudrez de questions, d’interrogations, et de rires de petits et grands, indispensables à la bonne digestion du programme.

Alors, l’équipe du Festival sera heureuse de vous recevoir à la grande dégustation qui se déroulera du 31 mai au 5 juin 2016.

Bon Appétit, chers amis…
L’équipe du festival.

A la Une

L’HOMME QUI REINVENTA L’HISTOIRE : FERNAND BRAUDEL

Marie-Thérèse Montalto, Directrice France 3 Nord-Est
Olivier Brumelot, Délégué régional France 3 Lorraine
Régis Caël, Christian Monzinger, Didier Deleskiewicz et Catherine Balladur, Producteurs Ere Production / Picta Productions / CNRS Images
Didier Deleskiewicz Réalisateur
vous invitent à la projection en avant-première du documentaire l’Homme qui réinventa l’histoire, Fernand Braudel.
Mercredi 11 mai à 19h30 à l’amphithéâtre Lucien Cuénot du Muséum Aquarium de Nancy
(Entrée rue Godron)
En présence du réalisateur Didier Deleskiewicz

Merci de confirmer votre venue au 03 83 50 40 94 ou à communication.lorraine francetv.fr

Fernand Braudel, est sans conteste l’historien de la “longue durée”, génial inventeur
de “l’économie-monde”, ce concept de globalisation qui fait la Une de nos quotidiens.
Mais qui connaît l’auteur de “La Méditerranée”, “Civilisation Matérielle et Capitalisme”,
“L’identité de la France ?” Tel un parcours intellectuel, jalonné des hasards de sa
vie, rencontres, expériences, misères et grands bonheurs, ce film nous fait voyager dans le temps et dans l’espace.

Projection organisée dans le cadre du partenariat France 3 Lorraine et le Festival du Film de Chercheur

18 MAI A 20H : AGRO-ECOLOGIE POUR NOURRIR LE MONDE A LA FERME DU CHARMOIS A VANDOEUVRE

Mardi 18 mai à 20h30 à la Ferme du Charmois à Vandoeuvre-lès-Nancy

En partenariat avec L’Université Populaire et Participative de Vandoeuvre-lès-Nancy

Conférence de Marc Dufumier, Ingénieur agronome, docteur en géographie puis enseignant - chercheur, Marc Dufumier a réalisé de très nombreuses missions d’expertise en appui à la conception, la mise en oeuvre et l’évaluation de projets, programmes et politiques, de développement agricole dans les pays du Sud. Son expérience l’amène aujourd’hui à prôner un changement radical de nos systèmes de production agricole, au Nord comme au Sud, pour pouvoir enfin nourrir correctement et durablement l’humanité toute entière.

Nous sommes près de 7,3 milliards d’humains dans le monde et nous serons probablement plus de 9,5 milliards d’habitants en 2050. L’émergence de nouvelles classes moyennes dans quelques pays émergents d’Asie et d’Amérique latine (Chine, Inde, Brésil, etc.) et la hausse de leur pouvoir d’achat se manifestent par de profondes transformations dans les modes de consommation alimentaire
avec une consommation croissante de produits animaux (oeufs, lait et viandes). Il est donc à prévoir une augmentation encore plus rapide de la demande en produits végétaux, puisque 3 à 10 calories végétales sont nécessaires pour produire une calorie animale.
Il existe fort heureusement d’ores et déjà des techniques agricoles inspirées de
l’agroécologie permettant d’ores et déjà d’accroître sensiblement les rendements à
l’hectare dans les pays du Sud, sans recours excessif aux énergies fossiles, sans utilisation de produits toxiques et sans grandes émissions de gaz à effet de serre. Mais la question se pose de savoir comment on parviendra à les mettre en oeuvre dans les diverses parties du monde, à l’encontre des lobbys dont l’intérêt est de poursuivre une agriculture industrielle et polluante.

Prochainement