Nos Partenaires

Les partenaires du Festival

Edito

La recherche est vivante et concerne tout un chacun, que ce soit sur des questions de santé, d’énergie, d’environnement il n’est pas un jour sans que nous ne voyions sur nos écrans ou que nous n’entendions à la radio en quoi celle-ci va changer nos vies.

Le Festival du Film de Chercheur, coorganisé par le CNRS et l’Université de Lorraine vous proposent de découvrir des documentaires scientifiques et de prendre le temps d’échanger directement et librement avec des chercheurs. En 2014, l’équipe du festival vous présentera ses derniers coups de cœurs et ses dernières découvertes. Regarder l’autre, comprendre nos systèmes physiques ou sociaux, c’est voir autrement, acquérir de nouvelles clés pour comprendre ce qui nous fait et nous entoure.

Au plus près des lorrains de janvier à mai nous irons comme l’an passé dans des villes et des villages de notre région ; puis du 10 au 15 juin nous nous installerons au Parc de la Pépinière à Nancy pour un grand moment festif. A partir de septembre nous retournerons sur les routes de Lorraine. Vous êtes toujours plus nombreux à suivre notre programmation et à nous rejoindre ici ou là, merci encore pour votre fidélité et à bientôt.

Jacqueline Ries, Secrétaire Générale du Festival du film de chercheur

A la Une

Le Festival en images

Vincent Hénin en deux minutes nous fait partager quelques moments forts du Festival...

Pour vous rappeler de bons moments, Laurent Phialy a réalisé ce clip...

Le palmarès 2014

Prix Compétition Film de chercheur

Après délibération du jury présidé par Nazim Fatès, chercheur Inria, les trois films suivants ont été primés :

  • Grand prix Film de chercheur, d’une valeur de 6000 euros « Nous filmons le peuple ! »

signé par Ania Szczepanska, chercheure et réalisatrice Producteur Nora Philippe 2013 /France/58 minutes

Ania Szczepanska, maître de conférences en histoire du cinéma à l’université de Paris 1, s’est intéressée aux relations entre les cinéastes et les responsables de la politique culture lle de l’Etat et du Parti dans la Pologne des années 1970. En faisant intervenir ceux qui ont fait l’âge d’or du cinéma polonais, le film montre comment ces cinéastes formés et financés par l’Etat, ont réussi à mener une critique ouverte du système communiste et à filmer la chute d’un régime qu’ils étaient censés servir.

Extrait sur https://www.youtube.com/watch?v=3wM7WTkuJZQ

  • Prix Coup de pouce du Festival ex-aequo, d’une valeur de 3000 euros

« Taille-vent, le pétrel des montagnes » de Matthieu Le Corre et Patrick Pinet, chercheurs et d’Emmanuel Pons et Serge Montagnan, réalisateurs Producteur Parc national de la Réunion –Université de la Réunion / 2013/55 minutes

Les réalisateurs ont accompagné Matthieu Le Corre et Patrick Pinet dans les plus hauts sommets de l’île de la Réunion. Ces chercheurs du Laboratoire d’écologie marine ECOMAR (CNRS/Université de la Réunion) y étudient le pétrel de Barau, un oiseau menacé qui niche à plus de 2000 mètres d’altitude. Le film suit aussi la mobilisation de l’ensemble d’une communauté qui, sensibilisée à l’écologie du « taille-vent », s’organise pour sa sauvegarde.

Extrait sur : https://www.youtube.com/watch?v=iyTaIgzunHA

« Yaodong, petit traité de construction » de Caroline Bodolec, chercheure et Elodie Brosseau, réalisatrice Producteur Gilles Boustani 2012 /France/ 89 minutes

Elodie Brosseau s’est rendu en Chine, sur le terrain de recherche de Caroline Bodolec, chargée de recherche au Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine (CNRS/ EHESS). Le film retrace la construction des yaodongs, des habitats voûtés d’origine troglodytes que l’on retrouve dans la région du Shaanbei. Celle-ci s’opère sans plan d’architecte, selon un savoir-faire transmis oralement. Sur les chantiers ou en franchissant les portes, la réalisatrice nous emmène à la rencontre des artisans et des habitants.

Extrait sur https://www.youtube.com/watch?v=GPztZMtaeK

Cette compétition internationale de films de chercheurs est organisée tous les deux ans. Elle est unique en France. Les trois lauréats de cette édition ont été choisis parmi les treize films en compétition par un jury composé de chercheurs et de professionnels de l’audiovisuel.

Le concours « Filmer sa recherche »

a permis à des chercheurs de proposer des projets de film à un jury de professionnels. Le jury présidé par Benoit Raoulx, maître de conférence à l’université de Caen récompense :

Eva Lemaire, lauréate du prix CNRS Images, pour son projet intitulé « Mineurs étrangers isolés : dessine-moi tes cours de français » qui se concrétisera sous la forme d’un court métrage ;

Annalisa Lendaro, lauréate du prix « Festival du Film de Chercheur » d’un montant de 2000 euros, pour son projet sur « L’exception aux frontières de l’Europe ».